L'homme qui valait 5 milliards Agrandir l'image

L'homme qui valait 5 milliards

LV 038-938

Nouveau produit

L'homme qui valait 5 milliards : résumé du livre

Qui ne se souvient pas de ce 24 janvier 2008? Le jour où le monde entier est frappé de stupeur en découvrant le communiqué de la Société générale.

Plus de détails

In Stock

Attention : dernières pièces disponibles !

9,08 €

Description

L'homme qui valait 5 milliards : résumé du livre

Qui ne se souvient pas de ce 24 janvier 2008? Le jour où le monde entier est frappé de stupeur en découvrant le communiqué de la Société générale : la banque révèle avoir été victime d'une fraude massive d'un montant de 4.9 milliards d'euros auxquels s'ajoutent les pertes liées à la crise des subprimes, soit un total de près de 7 milliards d'euros...
À ce jour, ces pertes vertigineuses sont attribuées à la "folie" d'un seul homme, Jérôme Kerviel, un trader français de 31 ans qui vient de voir confirmé devant la Cour d'appel de Paris le jugement de premier instance, le condamnant à une peine de 5 ans de prison dont 2 ans assortis du sursis. La juridiction le condamne par ailleurs à rembourser en totalité le préjudice subi par la Société générale, partie civile, qui s'élève à un peu plus de 4,91 milliards d'euros.

Mais qu'en est-il vraiment ?

Mélanie Delattre et Emmanuel Lévy nous offrent un décryptage du capitalisme financier et des menaces qui pèsent sur l'ensemble de l'économie à travers une analyse du système, des portraits de traders et un retour sur les précédents (Nick Leeson, Yasuo Hamanaka, etc...)
Ils se pencheront ensuite sur la personnalité de celui qui subit la vindicte populaire. Qui est vraiment Jérôme Kerviel, " l'homme tranquille " ? Et comment un colosse comme la Société générale peut-il vaciller en sept jours ?

Quand le capitalisme se tire une balle dans le pied...

Avis

Aucun avis n'a été publié pour le moment.

Donnez votre avis

L'homme qui valait 5 milliards

L'homme qui valait 5 milliards

L'homme qui valait 5 milliards : résumé du livre

Qui ne se souvient pas de ce 24 janvier 2008? Le jour où le monde entier est frappé de stupeur en découvrant le communiqué de la Société générale.